Fenêtre coulissante : utile pour les grandes ouvertures

Lecture 4 min.
Illustration guidefenetre

On trouve deux types de fenêtres coulissantes : la menuiserie coulissante classique, dont le principe d'ouverture de fenêtre se fait par glissement et superposition de vantaux, alors que la fenêtre coulissante à galandage propose un système où chaque vantail glisse de chaque côté en s'insérant dans la paroi. Ce type de fenêtre se retrouve le plus souvent dans les cuisines, au-dessus de l'évier. Le système coulissant n'est pas encombrant et ne gêne pas les mouvements, contrairement à une ouverture à la française. On la trouve dans de nombreux matériaux dont le niveau de performance énergétique détermine le prix. L'entretien de ce type d'ouverture n'est pas toujours facile, en particulier lorsqu'il est posé dans les étages.

Illustration
Comparez des devis gratuits
pour des fenêtres en PVC
Trouvez le bon menuisier pour votre projet.
Comparez

Principe de fonctionnement du système

La fenêtre coulissante se décline dans de nombreuses dimensions. Elle peut atteindre des proportions telles qu'on peut la confondre avec des baies vitrées. 

Composée de deux ou de plusieurs ventaux coulissants sur des rails, la fenêtre à galandage n'est souvent équipée que d’un seul ventail.

Les fenêtres coulissantes peuvent s'installer dans toutes les pièces de la maison et permettent de gagner de l'espace grâce à un système d'ouverture qui n'empiète pas sur l'intérieur de la pièce. Souvent installées au-dessus de l'évier d'une cuisine, elles sont faciles à manipuler, mais elles offrent une moindre résistance au vent.

Les modèles de grandes tailles garantissent un niveau de sécurité élevée dès lors qu'ils sont dotés d'un système de fermeture telle qu’une serrure multipoint, un blocage de ce qu'on appelle la zone de refoulement ou encore un vitrage anti effraction.

Le dispositif coulissant garantit une très grande luminosité : la lumière et la chaleur entre à flots dans la maison vous offre un confort sans pareil. Par ailleurs, installé en rez-de-chaussée, ce système facilite l'accès des personnes à mobilité réduite.

Comparez des menuisiers qualifiés près de chez vous

Les matériaux d'usage pour la menuiserie

Plusieurs types de menuiseries peuvent être installés :

  • L’aluminium : c’est le matériau le plus utilisé la fabrication de ce type de fenêtre. Très malléable, la menuiserie aluminium prend facilement la forme souhaitée. Il présente un degré élevé de robustesse. On l'apprécie pour son côté résistant et durable, d'autant qu'il ne demande aucun traitement particulier ;
  • Le PVC : il propose des ouvertures coulissantes faciles à entretenir tout en offrant une excellente isolation thermique. Beaucoup moins onéreux que l’aluminium, il n'est malheureusement pas aussi résistant ;
  • Le bois : il est très recherché pour ses avantages sur le plan thermique. Son aspect chaleureux et décoratif le rend très attractif. On lui trouve des alternatives avec des modèles bois alu. La combinaison se présente avec le côté bois à l’intérieur et le côté alu à l’extérieur, mais il revient beaucoup plus cher.

Comment poser ces huisseries ?

Les bricoleurs confirmés peuvent se lancer dans cette pause relativement compliquée : il faut commencer par installer le rail pour ensuite y encastrer les vantaux. Il faut vérifier que le dispositif coulisse correctement. Ce travail, relativement facile lorsque l'ouverture est petite, s'avère beaucoup plus compliqué dès que les vitrages atteignent de grandes proportions. Il est dans ce cas conseillé de s'adresser à un professionnel, ce qui permet en outre de bénéficier des avantages fiscaux.

Demandez un devis gratuit pour des fenêtres en PVC

Pour quelles raisons opter pour un modèle coulissant ?

  • Optimisation de l'espace : la superposition des battants qui glissent l'un sur l'autre permet de ne pas utiliser inutilement de l'espace intérieur dans l'habitation ;
  • Isolant phonique : ces huisseries offrent un bon niveau de performances isolantes qui varient cependant en fonction du type de vitres choisies, simple double ou triple ;
  • Isolant thermique : le choix de vitres est déterminant à ce niveau, mais il est possible de bénéficier d'un certain nombre d'aides en faveur de l'écologie, comme la prime énergie, le crédit d’impôt, les subvenions de l’ANAH, l’éco PTZ, etc.
  • Sécurité : le dispositif antieffraction est une excellente solution de sécurité. Il vous garantit contre les risques de cambriolage.
  • Étanchéité : grâce aux avancées technologiques, les écarts de performance thermique et d’étanchéité à l’air entre les modèles à battants et ceux coulissants se sont énormément réduits. Les modèles classiques restent cependant un peu plus isolants. La valeur thermique s'exprime par le coefficient Uw, en W/m².K.  La norme standard est aujourd’hui de 1,4 W/m².K pour une baie coulissante en aluminium.  L’étanchéité à l’air est alors très proche d’une huisserie classique à deux ouvrants. Une baie coulissante standard est classée A*4. Une baie coulissante à galandage est encore plus performante et gagne en étanchéité à l’air, à toutes les intempéries . 

Les points négatifs

  • Entretien : ce type de vitres est assez salissant et doit ainsi être entretenu régulièrement. Certaines parties de la structure restent difficiles à atteindre, comme les rainures et les fentes. La poussière et les particules qui s’y accumulent. Il faut donc les nettoyer correctement sous peine d'entraver le glissement de panneaux sur le rail ;
  • Isolant : il faut être particulièrement vigilant quant au choix du modèle qui répondra parfaitement à vos attentes, autant sur le plan énergétique que phonique et acoustique. En effet, tous les modèles ne se valent pas ; 
  • Fragilité : bien que ces huisseries garantissent du froid et de l'humidité, elles résistent moins bien aux vents forts. Pour pallier cet inconvénient dans les zones exposées, il faut s'équiper de volets.
Comparez des menuisiers qualifiés près de chez vous

Prix moyen de ce type de fenêtre 

Le prix d'une baie coulissante dépend à la fois du modèle et de la fabrication des vitres, autant que de ses dimensions. Si vous choisissez un modèle alu d'entrée de gamme et peu performant, il vous en coûtera environ 300 €. Les huisseries à galandage, plus complexe, se trouvent sur le marché à partir de 500 €. Cependant, les modèles les plus performants s'achètent aux alentours de 800 €. 

En ce qui concerne le PVC, on trouve des modèles de 275 €. Le PVC à galandage propose une fourchette de prix entre 300 et 5 100 € pour finir une baie coulissante en bois standard coûte environ 600 €. 

Sachez que ce prix peut dépasser les 1000 € en fonction des finitions. À titre d'exemple, une ouverture coulissante enchaîne de grandes tailles avec des vitres doublées est estimée à 1500 €.

Illustration
Comparez des menuisiers qualifiés
près de chez vous
Trouvez le bon menuisier pour votre projet.
Comparez