Comment améliorer son confort thermique ?

Lecture 3 min.
Illustration guidefenetre

Vous frissonnez près de votre baie vitrée ? Il est temps d'envisager la rénovation des fenêtres de votre habitation. Mais avant de vous précipiter, prenez le temps de bien évaluer le confort thermique de votre maison, de réelles économies en dépendent. 

Illustration
Comparez des devis gratuits
des menuisiers près de chez vous
Trouvez le bon menuisier pour votre projet.
Comparez

Qu'est-ce qu'une fenêtre bien isolée ? 

Comparez des menuisiers qualifiés près de chez vous

Le coefficient de performance thermique

Chaleur en hiver, fraîcheur en été, humidité contrôlée, la qualité de l'air intérieur dépend beaucoup du degré d'isolation de la maison. Pour assurer un confort thermique pérenne, les fenêtres et baies vitrées doivent être choisies en conséquence, en se basant sur le coefficient de performance thermique U (en Watt par mètre carré-Kelvin) , qui mesure l'efficacité d'isolation des parois. 

Retenez que plus le coefficient U sera bas, meilleure sera l'isolation thermique.

C'est ainsi qu'une fenêtre simple vitrage peut atteindre une valeur de 5 W/m².K, tandis qu'un double vitrage PVC n'ira pas au-delà d'un U de 1,4. 

Une isolation complète, des vitrages au châssis

Pour les parois vitrées, on distingue trois types de coefficients :

  1.  Ug (pour glass) pour les vitrages
  2. Uf (pour frame) pour les châssis
  3. Uw (pour window) pour l'ensemble de la fenêtre

Progresser sur le coefficient Ug relève de l'évidence : les performances thermiques d'un double vitrage sont sans conteste supérieures à celle d'un simple vitrage, grâce à l'emprisonnement des lames d'air isolantes entre chaque couche. S'ajoute à cela le facteur solaire (Sw), c'est-à-dire la quantité de chaleur transmise par le vitrage.  Sa valeur doit toujours être mise en regard de l'isolation pour permettre un apport équilibré lumière-chaleur.

Précisons ensuite qu'une rénovation de fenêtre ne passera pas uniquement par un vitrage isolant : la qualité de la menuiserie va également rentrer en ligne de compte (coefficient Uf). Un dormant en bois vermoulu laissera passer des courants d'air, et ce, malgré la qualité de vos fenêtres aluminium ou PVC. L'idéal est donc de le remplacer pendant les travaux, et de calfeutrer les joints si leur état le nécessite plus tard. 

Demandez un devis gratuit pour des travaux de menuiserie

D'autres solutions anti-déperditions de chaleur

Certes, les vitrages sont idéals pour capter tout apport solaire dans la journée, mais la nuit venue il faut se prémunir contre les coups de frais. C'est ici que rentrent en scène les corollaires indispensables de la fenêtre ou de la baie vitrée, les volets roulants. Ceux-ci opposent un écran isolant supplémentaire  et  permettent aussi de réguler le facteur solaire en tamisant la lumière estivale. Si leur pose peut sembler complexe, des rideaux thermiques peuvent aussi les remplacer. 

Ces solutions peuvent aussi être complétées par des films adhésifs isolants et à protection solaire à coller directement sur la fenêtre.

Les autres critères d'isolation

Comparez des menuisiers qualifiés près de chez vous

Prioriser les postes d'isolation

Savez-vous que si 10 à 15 % des déperditions thermiques sont à imputer aux fenêtres, le taux grimpe à 30 % pour une toiture non isolée ! Il est donc important que les propriétaires de maison se penchent sur l'isolation de leurs combles. Si la solution par l'extérieur (ITE) reste la plus efficace, elle est aussi génératrice de travaux lourds.

Enfin, les murs mal isolés, particulièrement au-dessus des pièces froides, génèrent un inconfort certain. Mener leur rénovation dans les règles de l'art, en évitant les ponts thermiques et en utilisant les matières les plus performantes vous fera gagner sûrement en confort et en économies d'énergie.

Bien mener les travaux

Corollaire de l'isolation, la ventilation permet de faire respirer la maison en contrôlant son hygrométrie.  Une humidité trop forte entraînera le phénomène de paroi froide et un inconfort global. Ces inconvénients peuvent être contrés grâce à une VMC efficace. Dans le cas des rénovations de fenêtres, prenez bien garde à la pose de réglettes de ventilation sur les vantaux.

Renseignez-vous auprès d'un professionnel pour bien connaître les performances d'efficacité énergétique de votre fenêtre avant l'achat. 

Demandez un devis gratuit pour des travaux de menuiserie

Des économies à court et long terme

Vivre dans un logement bien isolé a des conséquences sur le bien-être des occupants. Mais il a également des répercussions purement financières qu'il ne faut pas négliger. Voici les principales : 

  • Économies sur vos factures de chauffage et de climatisation, voire sur l'achat de purificateur/humidificateur d'air
  • Économies sur l'entretien de votre maison : un air moins humide préserve l'intérieur de votre habitation (revêtements de sol, mobilier...)
  • Économies sur les travaux d'isolation grâce aux dispositifs gouvernementaux et coup de pouce énergie (CEE)
  • Augmentation de la valeur de votre bien grâce à une meilleure note du DPE (Diagnostic de Performance Énergétique)
Illustration
Comparez des menuisiers qualifiés
près de chez vous
Trouvez le bon menuisier pour votre projet.
Comparez