Le triple vitrage : pour quels usages ?

Equipée d’un simple vitrage, mal isolée une maison perd de la chaleur. Ces pertes sont estimées en moyenne à 20 % de la facture totale de chauffage par les fenêtres. Un bilan énergétique s’impose avant tout travaux de pose d’un triple vitrage. Le triple vitrage se révèle être peu intéressant voir superflu pour les maisons à l’isolation « classique » ou sans une bonne isolation des murs, toiture etc… L’opération se révèlera peu rentable, les gains en énergie étant insignifiant par rapport au coût.

En revanche la pose d’un triple vitrage va réduire de manière importante et durablement les dépenses énergétiques (peu ou plus de chauffage), pour des maisons basse-consommation, les maisons passives, écologiques, qui utilisent  l’apport de chaleur « passive » du soleil, avec une très forte isolation (des murs, des fenêtres, etc.), avec l’absence de ponts thermiques, avec une grande étanchéité à l’air ainsi qu’avec le contrôle de la ventilation.

Le triple vitrage est recommandé en région froide sur des façades peu ensoleillées, à éviter fortement dans les régions ensoleillées.

Des performances mitigées

Le triple vitrage thermique

Les performances thermiques du triple vitrage dues à un assemblage haut de gamme (il est composé de 3 vitres espacées de lames remplies d’air, de gaz krypton ou d’argon) sont excellentes. Il suffit de comparer le coefficient Ug (transmission thermique) du triple vitrage avec celui du double vitrage pour constater que le triple vitrage décuple les performances thermiques de votre fenêtre

La RT 2005 recommande un Ug maximum à 2, la RT  2012 l’estime à 1,6

Le double vitrage 4/16/4 + argon a un Ug = 1,1

Le triple vitrage à lames d’air : Ug = 1

Le triple vitrage à lames d’argon : Ug = 0,8

Le triple vitrage à lames de krypton = 0,6

Le triple vitrage phonique

En terme d’isolation phonique, aucun résultat probant, vous n’obtiendrez aucune amélioration majeure par rapport à un double vitrage.

Les avantages & inconvénients du triple vitrage

Le triple vitrage offre une très bonne isolation thermique la déperdition de chaleur est très faible ce qui entraine des réductions importantes de chauffage (uniquement pour les maison passives), un grand confort en été.

Le triple vitrage a un verre très lourd 30kg au m² contre 20kg au m² pour un double vitrage classique. Attention donc de contrôler la solidité de votre menuiserie et des charnières avant de choisir ce produit, dans la majorité des cas il faut changer toute l’installation existante ce qui entraine un surcoût important. L’isolation acoustique est moins performante que sur un double vitrage, le triple vitrage capte peu la chaleur et retransmet faiblement la lumière du jour ce qui est un avantage en été se transforme en désagrément sérieux l’hiver ! Le triple vitrage reste très cher jusqu’à 80% de plus que pour un double vitrage à isolation renforcée.