Quand on décide de faire installer une fenêtre chez soi et que l’on est nostalgique du naturel, que l’on veut garder un caractère authentique dans l’architecture de sa maison, on se tourne généralement vers le bois. En effet, ce matériau permet d’intégrer à l’environnement les fenêtres de façon harmonieuse apportant une touche d’authenticité et de chaleur. Le bois est un matériau qui offre également longévité et esthétisme à l’habitation et l’on comprend pourquoi il est de plus en plus prisé, notamment en cette époque de prise de conscience environnementale.

Différentes essences

Parmi les essences de bois que l’on retrouve le plus souvent pour les fenêtres, il y a le pin sylvestre, l’eucalyptus grandis, le chêne et le mélèze. Toutes ces essences sont traitées avec des insecticides, des fongicides et hydrofuges pour assurer une excellente résistance des fenêtres.
L’important, pour les fenêtres, est de choisir des bois qui sont certifiés et appartiennent aux normes environnementales en vigueur telles que le FSC qui garantit la bonne gestion des forêts.

D’autres essences plus nobles et plus exotiques sont également disponibles pour les fenêtres comme le Moabi ou le Tauari qui ne demandent aucun traitement hydrofuge mais sont plus chères à l’achat pour une durabilité plus grande.

Un matériau certifié conforme

Choisir une fenêtre en bois permet de s’adapter à toutes les situations et de se prémunir contre le froid, contre le bruit, contre les fortes pluies. Il faut rappeler que le bois doit être certifié et avoir un label (NF CSTBat, CEKAL, Acotherm, Qualibois, CE, FSC) qui garantit sa provenance, son traitement, sa production, etc. Le client saura ainsi distinguer les bons gestionnaires forestiers et saura rassurer sur l’origine du bois qu’il achète. Toutes ces certifications permettent de surveiller l’impact de la production de bois sur l’environnement afin de vérifier la bonne gestion durable des propriétaires forestiers.