Rénover une fenetre en bois ancienne

Lecture 4 min.
Illustration guidefenetre

Avec le temps, une fenêtre en bois tend à s'abîmer et présenter des défauts important le bien-être d'un foyer. Si de légères usures impliquent de simples réparations, des dommages plus lourds peuvent contraindre à un remplacement intégral. Seul ou avec un professionnel, les prix sont variés et dépendent de vos types de fenêtres en bois. Voyons quand rénover l'existant, à quel prix et par quels moyens ?

Illustration
Comparez des devis gratuits
pour des fenêtres en bois
Trouvez le bon menuisier pour votre projet.
Comparez

Ma fenêtre en bois doit-elle être rénovée ? 

La rénovation ne doit pas être effectuée au simple coup d'oeil. Plusieurs points doivent en amont être étudiés pour justifier cette main d'oeuvre.

Vérifiez tout d'abord l'état du dormant, soit le cadre supportant votre fenêtre. Il vous suffit de vous munir d'un ustensile pointu, comme un couteau ou un tournevis, et de le planter dans le bois. Si ladite pointe s'enfonce facilement dans le dormant, c'est qu'il est temps de le changer. 

Le type de vitrage est aussi important. Dans le cas où vos fenêtres soient en simple vitrage, il serait opportun de basculer vers du double voire triple vitrage. Meilleure sécurité et économies d'énergie sont à la clé. 

C'est aussi l'amélioration de l'isolation thermique qui orientera le besoin ou non de rénovation. Une sensation anormale de froid ou de chaleur dans le logement au niveau des vitres est un indice déterminant. 

Si vous remarquez une condensation abondante alors que votre pièce profite d'une bonne ventilation, cela peut être aussi le signe d'un problème. 

Comparez des menuisiers qualifiés près de chez vous

Rénovation de fenêtre en bois : combien ça coûte ?

Rénover une fenêtre en bois implique des travaux dont le coût est fonction de leur nature. 

En règle générale, il faut compter entre 50€ et 150€ pour une remise à neuf réalisée soi-même et ceci par fenêtre. Ce prix correspond à l'achat du vernis, de la pâte à bois, de la peinture, de la ponceuse ou encore des pinceaux. 

Si vous préférez confier cette rénovation à un professionnel de la menuiserie, estimez entre 60€ et 100€ du mètre carré. 

Le prix intègre plusieurs actions : préparation du bois, ponçage, peinture, rénovation des poignets et du mastic, verni, etc. Si les vitrages sont cassés ou abîmés, 50€ à 80€ le mètre carré sont appliqué pour du simple vitrage. Ce prix peut monter jusqu'à 160€ à 350 € pour du triple vitrage. 

D'un menuisier à l'autre, le prix de la main d'oeuvre pourra également varier. Pour diminuer le prix, il est conseillé d'être vigilant quant à l'entretien de ces installations toute l'année. La plus grande économie est une dépense que l'on ne fait pas;

Les étapes d'une rénovation d'une menuiserie en bois

Si malgré leur entretien régulier vos menuiseries en bois se dégradent au fil du temps et que vous souhaitez réaliser ce chantier seul, voici quelques interventions que vous pourriez être amené à faire : 

  • Nettoyer le bois de l'existant : ponçage, suppression des aspérités et des parties vermoulues. 
  • Ajustez par ponçage les problèmes de fermeture en cas de frottement trop important
  • Au besoin, dissimulez les imperfections avec un enduit de lissage. 
  • Remplissez les éventuelles cavités du bois avec du mastic au besoin,  changer le morceau de chant vétuste. 
  • Traitez les parties en métal : après avoir dévissé les parties métalliques, traitez la rouille avant de repeindre. 
  • Réparez ou rescellez les fixations.
Demandez un devis gratuit pour des fenêtres en bois

Changer ou rénover sa fenêtre en bois ?

Gardez à l'esprit qu'une rénovation permettra de réparer des fissures ou cavités inhérentes à un excès d'humidité ou la présence d'insectes parasitaires. C'est aussi l'occasion d'offrir une seconde vie à vos fenêtres dans un souci d'esthétique. 

Toutefois, des dommages plus lourds devront impliquer un remplacement  intégral

En effet, il est parfois plus économique de remplacer l'existant que d'essayer de le remettre en état. 

Un changement permettra de s'orienter vers des produits plus efficaces, et vous fera gagner en lumière et en économies d'énergie. Bien que plus cher à l'installation, le triple vitrage sera dans ce sens idéal. 

Sachez également que l'on estime à 10%, voire 15% de pertes de chaleur dues à une mauvaise isolation thermique. Changer son existant améliorera alors ces performances thermiques, mais aussi phoniques. En effet, plus un modèle est performant au niveau des vitrages, plus les hautes fréquences seront limitées. 

Des vitrages dits de "nouvelle génération" permettent d'apporter un plus grand confort dans un foyer. 

Cette ouverture sur l'extérieure n'est pas seulement destinée à apporter de la lumière, il s'agit aussi d'une menuiserie visible également de l'extérieur, elle se doit d'être esthétique. Ce changement contribuera à valoriser votre patrimoine : la plus-value au moment s'en ressentira. 

Enfin, des menuiseries de mauvaise qualité mettent à mal la sécurité d'un habitat. Pour limiter les tentatives d'effractions, l'installation d'un modèle en aluminium plus robuste sécurisera votre maison. 

La réglementation en cas de remplacement

Dans l'optique d'un remplacement à l'identique de vos fenêtres, aucune déclaration n'est à prévoir. Il est cependant obligatoire de réaliser une déclaration préalable si vous changer vos modèles par de nouveaux. 

Un point important concerne les bâtiments historiques, protégés ou sauvegardés de France. Certaines zones sont effectivement soumises à des règles spécifiques. 

Pour préserver son caractère esthétique, un plan de sauvegarde et de mise en valeur (PSMV) encadre tout changement. Les propriétaires doivent alors choisir certains matériaux et coloris. Le respect de ces normes est contrôlé par l'architecte des Bâtiments de France. 

Illustration
Comparez des menuisiers qualifiés
près de chez vous
Trouvez le bon menuisier pour votre projet.
Comparez