Quand on souhaite poser, changer ou faire installer une fenêtre dans son habitat, que ce soit pour des travaux de rénovation ou pour une construction neuve, on se rend rapidement compte qu’il existe différentes formes de fenêtres, des formes qui correspondent à des utilités et des besoins différents. La fenêtre est cet élément qui fait l’intermédiaire entre le monde extérieur et l’intérieur d’un habitat et selon le type de la pièce, selon l’inclinaison de la maison (nord, sud, est ou ouest) mais aussi en fonction des conditions climatiques de la région dans laquelle se trouve l’habitat, la forme de la fenêtre ne sera pas le même. Que l’on aime les fenêtres plutôt classiques ou que l’on recherche des formes originales, qu’elles soient petites ou grandes, il est important de bien prendre son temps pour choisir la forme de sa ou ses fenêtres afin que le résultat corresponde aux souhaits de lumière de chacun et des attentes de chaque client.

Les types de fenêtres

Il existe en moyenne une dizaine de types de fenêtres : il y a d’abord la fenêtre dite avec ouverture à la française avec une simple ouverture, la fenêtre à ouverture coulissante, la fenêtre fixe qui ne s’ouvre pas, la fenêtre avec ouverture à soufflet, la fenêtre à galandage mais il y a aussi la fenêtre basculante, la fenêtre à ouverture à l’anglaise, fenêtre à ouverture à l’italienne, etc.

Les formes de fenêtres

Pour les formes à proprement parler, il existe 4 types de formes, à savoir la fenêtre carrée ou rectangulaire qui est la forme la plus demandée, la fenêtre dite cintrée qui est une fenêtre droite avec le rebord supérieur arrondi (on appelle parfois ce type de fenêtre en « anse de panier », la fenêtre arrondie ou œil de bœuf (ou encore en demi-lune), idéale pour rénover les habitations traditionnelles et en fin la fenêtre triangulaire qui est moins fréquente et que l’on retrouve au niveau des toitures.

D’autres formes existent comme la fenêtre plein cintre, le fenêtre arc surbaissé, la fenêtre trapèze, la fenêtre forme ensemble menuisé.