Vous souhaitez conserver vos anciennes fenêtre ou portes fenêtre, mais leur simple vitrage d’origine ne correspond plus aux exigences en matière d’isolation. Vous pouvez avec le sur vitrage offrir une deuxième vie à vos menuiseries et renforcer l’isolation du simple vitrage. Bien qu’obtenant des performances inférieures aux doubles-vitrages, le sur vitrage est bien plus économique.

le-survitrage

Isoler avec un survitrage

Avant de vous lancer dans l’acquisition d’un sur-vitrage, il est indispensable de faire diagnostiquer la solidité de la structure de votre fenêtre. En effet la pose d’une vitre additionnelle d’environ 4-5 mm avec un encadrement en alu ou métal sur le vitrage existant entraine un poids supplémentaire assez important environ 10kg/m2. A noter que le survitrage ne se pose que sur des menuiseries en bois. Il existe différentes formes de survitrage.

Les différents modèles de survitrage

Le film survitrage : une solution économique, pratique il se colle directement sur la paroi vitrée et il doit être changé chaque année.

En kit : cette option s’adresse aux bricoleurs, tout le matériel d’installation est dans le kit sauf est le vitrage que vous devrez commander chez un fabricant, alors attention à la prise des mesures.

Le fixe : ce mode de survitrage est le plus efficace mais il est définitif, la vitre est positionnée dans un cadre en aluminium  séparé de la vitre d’environ  5-6 mm , un espace d’air ainsi créé favorisera l’isolation.

L’ouvrant : la vitre est placée dans un profilé rigide, articulé il s’ouvre permettant l’accès à la fenêtre initiale.

Le démontable : la vitre d’origine est entièrement recouverte par un encadrement en métal ou en caoutchouc  fixé sur les battants dans lequel est inséré le vitrage.

Les performances thermique, phonique, esthétique

Les normes thermiques « RT2005 » prévoient un coefficient Ug  d’isolation des vitrages maximum de 2.

Le survitrage fixe est intéressant avec un coefficient à +- 3.2 alors qu’un simple vitrage permet d’atteindre une mesure de aux environ de 6, précisons que plus celui-ci est faible , meilleure est l’isolation.

Le survitrage fixe est  le plus efficace pour l’isolation thermique de votre fenêtre, néanmoins ce procédé reste inférieur en terme d’efficacité à un double-vitrage, même à faible émission

La capacité d’isolation phonique est mesurée à l’aide de l’indice R. Un haut niveau niveau indique une bonne isolation. On constate que l’isolation acoustique d’un survitrage n’est pas très performante en comparaison avec un double vitrage avec ou sans isolation renforcée.

Un double-vitrage de type  « 4/12/4  » permet d’obtenir une isolation phonique à  +- 30dB, une isolation renforcée +- 41 dB, le score du survitrage de 4 mm d’atteint un indice seulement de 22 dB.

D’un point de vue esthétique des progrès ont été réalisés plusieurs fabricants proposent du sur vitrage dépourvu de charnières et de fixations apparentes. Assez élégant  ils peuvent être habillés d’un profilé haut de gamme et joliment grainés. Le survitrage invisible de l’extérieur, s’harmonise parfaitement avec la couleur de vos menuiseries intérieures. Très efficace, il est étanche grâce des à joints doubles.