Avant de l’entreprendre, on réfléchit, on calcule et on étudie le bien-fondé d’une réparation. Selon le modèle, son ancienneté et la nature de la panne, pour des raisons économiques, mieux vaudra changer votre équipement plutôt qu’engager une réparation plus coûteuse. La plupart du temps, il est préférable de faire appel à un professionnel pour éviter d’aggraver la situation et pouvoir faire jouer la concurrence.

On réfléchit à deux fois selon la nature de son équipement

On peut laisser tomber l’idée si l’on est équipé de versions à tirage manuel. Leurs prix ne dépassant parfois pas la centaine d’euros, mieux vaut changer. À moins qu’il ne s’agisse que d’une pièce défectueuse et non d’un problème avec le mécanisme. Un enrouleur de sangle se déniche pour une vingtaine d’euros dans les magasins de bricolage. Prix similaires pour une manivelle par exemple. En cas de problème avec la sangle, on en trouve pour moins de dix euros.

Idem si l’on a des versions très bon marché ou très anciennes de volets automatiques électriques. La plupart du temps, le remplacement s’avère plus avantageux que la réparation elle-même.

Si l’on est confronté à une dégradation, d’une lame, par exemple, il reste possible de changer uniquement la pièce. On en trouve facilement à la vente sur internet à moins de 10 euros l’unité (en PVC).

On diagnostique et on fait jouer la concurrence

Dans les autres cas, si les volets restent bloqués en cours d’ouverture ou de fermeture, on a probablement affaire à un souci au niveau du moteur de l’équipement. À moins d’être ultra bricoleur, on conseillera le recours à un professionnel, surtout s’il vous l’a installé et que vous êtes encore sous garantie.

Dans le cas contraire, certaines marques proposent néanmoins des forfaits diagnostic et dépannage en première intention entre 100 et 150 euros. Ceci peut constituer un point de départ. Si la panne s’avère plus complexe que prévu, vous pouvez vous contenter uniquement du diagnostic et demander des devis à plusieurs professionnels afin de faire judicieusement jouer la concurrence.

Si un professionnel intervient pour un simple déblocage du mécanisme après ouverture du coffre, vous pouvez vous en tirer pour une centaine d’euros. En revanche, le remplacement d’un moteur de volet roulant coûte à partir de 350 euros, mais le prix peut rapidement grimper en fonction de la gravité de la panne.