Lorsque l’on décide de changer ou de faire installer une fenêtre, une baie vitrée pou toute ouverture, il y a des précautions à prendre notamment pour stocker le matériel et les matériaux. La première chose à faire est de mettre à l’abri des éventuelles intempéries – que ce soit le soleil, la pluie, le vent, la poussière, les variations de températures – le matériel dans leur emballage d’origine. Pour les matériaux, il est impératif d’exécuter ces gestes très lentement et très précautionneusement dans les règles de l’art.

Stockage avant la pose

Que les travaux aient commencé et même avant, il faut toujours s’assurer que les vantaux soient fermés par exemple, que les cales de jeu soient maintenues en place jusqu’au scellement finale de la menuiserie.

Avant la pose, pour éviter toute détérioration des produits, il est important de stocker de façon verticale, dit en portefeuille (et jamais à plat) les matériaux à l’abri de toute projection, quelle que soit la nature de celle-ci car cela pourrait irrémédiablement endommager, rayer, casser le vitrage en surface. Il faut entreposer en suite les menuiseries dans une pièce sèche, dans un lieu sain et ventilé. Le stockage, quoiqu’il arrive, ne doit pas durer trop longtemps.

Stockage avec sangles

Il ne sert à rien de se munir de ventouses, les sangles de type automobiles suffisent amplement afin de créer une boucle et de fixer chaque sangle de chaque côté de la fenêtre à déplacer. Pour fixer cette boucle, il est pratique d’utiliser une vis autoforante (avec une rondelle) car ce type de boucle permet de soulever un poids même assez conséquent. Enfin, s’il y a des châssis à ouverture multiples, il ne faut pas hésiter à démonter chaque battant.

En cas de doute ou pour recevoir d’autres conseils de professionnels plus avisés, il ne faut pas hésiter à contacter ces professionnels soit sur Internet soit directement en magasin.